MARRAKECH : MONUMENTS & LIEUX A VISITER

Trait-1

Une oasis dans tous les sens du terme.

Fondée au 11° siècle, Marrakech se situe aux portes du désert, dans le sud Marocain. Cette ville impériale a été, à une époque, le point stratégique pour le commerce des négociants qui voyageaient vers le Nord à travers le désert et franchissaient les Montagnes, souvent enneigées, de l´Atlas. Marrakech était la capitale d´un empire qui s´étendait de l´Espagne au Sénégal, échangeant l´or, le sel, et les esclaves vers l´Europe.
De nos jours Marrakech est un curieux mélange entre l´Afrique et l´Europe, l´Ouest et l´Est, les villages Arabes et Berbères et surtout le l´endroit où l´Afrique sub-saharienne rencontre l´Afrique du Nord. Son ambiance, ses couleurs, son climat rappellent que le désert n´est pas loin. Et malgré tout la végétation y abonde; des palmeraies centenaires, des orangeraies, des parcs magnifiques, des cactus en abondance et une végétation florissante. Marrakech, c´est aussi un ensemble architectural fascinant, de plus en plus sauvegardé dans la médina, avec ses superbes mosquées, ses anciens caravansérails et ses palais remarquables qui offrent au voyageur la griserie d´un envoutement inoubliable. Cette ville impériale apparaît comme un joyau serti dans l´écrin naturel que forment autour les montagnes du Haut Atlas.

La Mosquée de la Koutoubia

La Mosquée de la Koutoubia fût construite au 12° siècle par le sultan Almohades Abdel Moumen aussitôt après sa conquête de Marrakech. Au fil du temps, la Mosquée de la Koutoubia est devenue emblématique de Marrakech. La Koutoubia, littéralement la « mosquée des libraires » en arabe, doit son nom au grand nombre de marchands de livres et de manuscrits qui installèrent leurs échoppes dans les alentours immédiats de l´édifice des le 12/13° siècle. La Koutoubia occupe la place d´un ancien palais Almohavide et fut construite suite à la destruction d´une première mosquée dont l´orientation n´était pas face à la Mecque. Ce fleuron de l´art hispano-mauresque est composé de 16 nerfs périphériques, d´un nerf central aux proportions plus larges et de onze coupoles. Sa luxueuse décoration d´inspiration Almoravide est magnifiée par une certaine sobriété. Le minaret de la Koutoubia inspira les architectes de la Giralda de Séville et de la Tour Hassan de Rabat. Cette tour carrée en pierres de taille finement travaillées culmine à une hauteur de 77 mètres. Les façades supérieures du minaret de la Koutoubia sont décorées de carreaux de céramiques formant des ornements différents sur chaque face.
A noter, l´accès de la Koutoubia (comme tout autre lieu religieux) est réservé aux musulmans et donc interdit aux non-musulmans. Les touristes occidentaux doivent se contenter d´admirer sa splendeur.

La Place Jemaa El Fna

Au cœur de la Medina, La Place Jemaa El Fna est la plus fréquentée de toute l´Afrique et a été déclaré « chef d´œuvre du patrimoine oral de l´humanité » par l´UNESCO. Son nom signifie Assemblée des morts´ en mémoire de l´époque où les criminels y étaient exécutés et leurs têtes exposées pour servir d´exemple.
Heureusement cette époque est révolue et cette place est désormais l´endroit le plus vivant de tout Marrakech !
La place Jemaa El Fna est un immense théâtre en plein air. Dans la journée seuls quelques vendeurs de jus d´orange et de fruits secs sont à leur poste et il faut attendre le début de soirée (17h/18h) pour que la fête commence. Tous les acteurs se mettent alors en place sur cette scène gigantesque ; on y trouve des charmeurs de serpents, des diseuses de bonne aventure, des porteurs d´eau, des acrobates, des danseurs et musiciens, des conteurs d´histoires, des porteurs de singes etc…et au centre, des dizaines de restaurants ambulants s´installent, créant ainsi un immense barbecue en plein air.
La place conserve indéniablement un grand pouvoir d´attraction et reste le centre géographique, culturel et social de Marrakech.

Les Souks

Marrakech possède le plus grand marché traditionnel (souk) au Maroc.
Jadis les habitants de Marrakech vivaient de leurs échanges avec les Africains et les Espagnols qui arrivaient par voie maritime. L´or et l´ivoire venaient du Sud tandis que le cuir, le fer forge et la poterie partaient vers le Nord. De nos jours pas grand-chose n´a changé et le commerce reste la principale activité économique de la ville. Les souks restent l´une des attractions les plus fascinantes de Marrakech. Répartis en métiers et spécialités (tanneurs, babouches, cuivre) ils regorgent d´objets. Leur agencement apparemment chaotique, est pourtant particulièrement soigné et curieusement photogénique. Suite à la création d´une brigade de police touristique, il n´y a plus aucun danger à s´aventurer dans les souks.

Jardins Majorelle

Une destination obligatoire pour les amoureux de jardins. Ce véritable écrin de verdure a été crée en 1920 par le peintre français Jacques Majorelle qui décida d´entourer son atelier d´un jardin botanique. On y découvre une magnifique forêt de bambou, un jardin de cactus avec plus de 1800 espèces de bananiers, cactus, fleures tropicales et palmiers provenant des 4 coins du monde, le tout partageant l´espace avec bassins, fontaines et plan d´eau. Le plus impressionnant ce sont les gigantesques masses rouge et pourpre des nombreux bougainvilliers. Le nom Majorelle est resté et est désormais la définition d´un bleu cobalt électrifiant inspiré des maisons Berbères du sud du Maroc. L´ancien atelier du peintre est entièrement peint de cette couleur.
L´atelier, en partie transformé, offre désormais un musée d´art islamique, une boutique souvenir et un restaurant/snack. Maintenant propriété de feu le couturier français Yves St Laurent, le jardin est ouvert au public.
Ouvert tous les jours: 8h à 17h (Oct-Mai) et 8h à 18h (Juin-Sep)
Adresse: Avenue Yacoub El Mansour, Gueliz.
Entrée : 40 Dhs (€3.50 environ)

Medersa Ben Youssef

La Medersa Ben Youssef est l´un des monuments les plus intéressants et les plus visités de la ville. Edifiée en 1570 par la dynastie Saâdienne, cette école coranique pouvait contenir jusqu´à 900 élèves, que l´on entassait dans une centaine de petites cellules. C´était la plus vaste école coranique du Maghreb. Les étudiants partageaient leur temps entre l´étude des textes sacrés (qu´ils devaient connaître par cœur) et la prière.
La Medersa Ben Youssef est un merveilleux exemple de l´architecture Arabo-andalouse telle qu´elle s´est développée au Maroc dans toute sa maturité. Le plan en est simple ainsi que les volumes, le decor precieux et raffiné. Tout se trouve dans la justesse des proportions et dans l´harmonie entre les surfaces et le décor. En visitant la Medersa, il faut regarder partout; sols, plafonds, détails des arcs, et débusquer les jeux de lumière dans les couloirs et les dortoirs. La grande cour est d´un équilibre parfait avec un grand bassin de rafraichissement. Admirez les colonnes massives et courtes, les soubassements carrelés en mosaïques de zelliges, les linteaux de cèdre, le stuc qui anime les murs. Au fond se trouve la salle de prière avec ses colonnes de marbre supportant les chapiteaux décorés et surmontés, là encore, de murs de stuc. Et le magnifique Mihrab à l´arche outrepassée est certainement à ne pas rater.
Ouvert tous les jours: 9h à 19h (Avril à Septembre) et 9h à 18h (Octobre à Mars)
Adresse: Place Ben Youssef, Medina.
Entrée: 50 Dhs (€4.40 environ)
A Noter: On peut combiner la visite de la Medersa avec la visite du Musée de Marrakech et de la Koubba El Badiyin (qui sont tout proche) pour 60Dhs (€5.50 environ)

Les Tombeaux Saadiens

Au coeur du quartier de la Kasbah, au sud de la Medina, on découvre ce jardin qui fait partie de la mosquée El-Mansour, construite par le Sultan Ahmed El Mansour pour lui-même, sa famille et ses ancêtres. Ce jardin-cimetière a ensuite été récupère par la dynastie des Saadiens au 16°siècle pour accueillir les tombeaux de ses rois. Ces tombeaux sont restés secréts jusqu´aux années 1920, lorsque la curiosité d´un officiel Français, haut membre des beaux arts, décida d´explorer les lieux. Bien que modeste par sa taille, le jardin et les tombeaux magnifiquement décorés, sont un petit havre de paix. L´ensemble comporte 3 Koubbas ; en bas les colonnes de marbre, au-dessus les stucs, puis des panneaux de cèdre travaillés et enfin des tuiles vernissées. Au total, 200 Saadiens seraient enterrés ici. Même aujourd´hui, la grandeur des tombeaux Saadiens est restée presque intacte. La visite des tombeaux reste un élément fascinant de découverte pour le voyageur.
Ouvert tous les jours: 8h30 à 11h45; 2h30 à 5h45
Adresse: rue de Kasbah, Medina
Entrée: 10Dhs (80 centimes environ)

Le palais de la Bahia

Le Palais de la Bahia fut construit vers 1880 par le Vizir Ba Ahmed (véritable maitre du Maroc entre 1894 et 1900) et avait pour ambition d´être le plus grand palais de tous les temps. Ce Palace est un véritable chef d´œuvre de l´art Marocain. Il fut construit au fur et à mesure que le Vizir rachetait les propriétés aux alentours, ce qui explique l´absence de cohérence architecturale. Sur plus de 8 hectares, des appartements superbement décorés débouchent sur des patios fleuris. Certaines salles et patios sont vraiment exceptionnels ; plafonds de cèdre peints, riches stucs, patios de marbre et végétal. Des ambiances différentes et toujours savament calculées.
Pour information, le Vizir ne possédait pas moins de 4 épouses et 24 concubines!!! Vous remarquerez également les grandes ouvertures des portes, qui étaient dû au fort embonpoint du Vizir… Plus tard, le Maréchal Lyautey, qui n´avait pas mauvais goût non plus, a fait de ce palace sa résidence principale durant le Protectorat Français (1912-1956)
Le palais de la Bahia est sans aucun doute un endroit à visiter à Marrakech.
Ouvert tout les jours: 9h à 16h30
Adresse: rue Riad Ez Zitoune El-Jdid, près de la place des Ferblantiers, Medina
Entrée: 10Dhs (€80 centimes environ)